Voice.Global website

  • A propos

    Enfoncer sur la pédale ! pour la croissance et la continuité 

    Cet appel à propositions est ouvert UNIQUEMENT aux partenaires actuels ou passés ayant bénéficié de la subvention d’autonomisation de Voice 

     Êtes-vous un partenaire actuel ou passé ayant bénéficié de la subvention d’autonomisation de Voice ? 

    Voyez-vous encore de la place pour la croissance ou la continuation de votre voyage d’autonomisation au-delà de votre projet récemment ou presque terminé ?  

    Voulez-vous continuer à augmenter votre confiance et celle des communautés avec lesquelles vous travaillez à la pleine inclusion sociale des personnes touchées par la stigmatisation, la marginalisation et/ou la discrimination ? 

     Si vous avez répondu « oui » aux questions ci-dessus, pensez à postuler à cet appel !  

    Il s’agit d’une opportunité d’élargir, d’approfondir, de relever les défis ou de vous faire franchir une nouvelle étape dans vos propres processus d’autonomisation. 

    Voice croit que lorsque les gens sont responsabilisés, leur estime de soi est plus élevée. Lorsque les gens sont plus heureux, ils seront plus désireux de se réunir, de se comprendre et de partager leurs propres expériences et vies. Nous voulons soutenir les communautés à trouver leur propre force innée, à faire entendre leur voix et à prendre des mesures pour favoriser le changement social et l’inclusion. 

    Les subventions de l’accélérateur d’autonomisation de Voice sont des subventions de « graduation » ou mise à l’échelle. Elles sont destinées aux groupes dirigés par des détenteurs de droits afin de poursuivre et/ou de renforcer les compétences en matière de leadership transformateur, de développer la confiance et les compétences (collectives et individuelles), de forger des alliances avec d’autres individus et/ou organisations partageant les mêmes idées afin de s’attaquer aux obstacles transversaux et de travailler collectivement contre l’exclusion des groupes marginalisés et discriminés.  

    Le financement disponible peut aller jusqu’à 50.000 €. La durée de mise en œuvre des projets financés par cette subvention doit être comprise entre 18 et 24 mois maximum. 

    Qu’est-ce que nous souhaitons financer ? 

    Des propositions de projets « hors des sentiers battus » qui favorisent l’apprentissage et se concentrent sur les groupes sous-représentés au sein des groupes de détenteurs de droits de Voice qui sont ; 

    – Les jeunes et les personnes âgées vulnérables 

    – Les personnes en situation de handicap 

    – Les femmes en risque d’exploitation, d’abus et/ou de violence 

    – Les minorités ethniques et groupes autochtones 

    – Les autres groupes socio-culturels discriminés 

    Voice a une forte préférence pour les projets qui sont conçus d’un point de vue intersectionnel. Cela signifie que les projets devraient viser à travailler avec plus d’un des groupes ci-dessus pour aborder les vulnérabilités et/ou les formes de discrimination qui se chevauchent.  

    Tous les projets DOIVENT se concentrer sur au moins un ou plusieurs des thèmes d’impact suivants : 

    • Amélioration de l’accès aux ressources (productives) telles que la terre et l’emploi, 
    • Amélioration de l’accès aux services sociaux de base, en particulier la santé et l’éducation, 
    • Favoriser un espace de participation politique et d’engagement citoyen. 

    Les activités du projet peuvent comprendre, sans s’y limiter, les éléments suivants 

    • Renforcer la confiance en soi de toutes les femmes (jeunes, personnes âgées, personnes handicapées, groupes autochtones) afin de changer les relations sociales et les institutions, et d’améliorer leur capacité à faire entendre leur voix auprès des gouvernants au niveau national et/ou local ; 
    • Créer et/ou renforcer les réseaux de groupes marginalisés afin d’améliorer leurs compétences, leurs connaissances et leur perception de soi ; 
    • Sensibiliser les groupes de détenteurs de droits à leurs propres droits et affiner les stratégies pour les revendiquer, par exemple en s’engageant dans des actions de plaidoyer avec les parties prenantes et les intermédiaires du pouvoir qui exercent des degrés divers de contrôle sur eux ; 
    • Mener des interventions qui améliorent le statut économique des individus et/ou des groupes, par exemple en favorisant le pouvoir de négociation des femmes au sein du ménage, l’accès des jeunes aux opportunités d’emploi, etc. ; 
    • Renforcer la voix politique collective de tous les mouvements de femmes pour améliorer l’accès aux ressources productives telles que le financement, l’eau et la terre ; 
    • L’éducation civique et les campagnes de sensibilisation du public pour changer les attitudes influencées par des pratiques culturelles dépassées ou discriminatoires dans les programmes de développement et la prestation de services ; 
    • des interventions permettant aux personnes handicapées de vivre de manière indépendante et de participer à tous les aspects de la vie, en éliminant les obstacles et les barrières à l’accessibilité. 

    Vous avez encore besoin d’inspiration ou d’idées ? Nous vous invitons à regarder les différents projets d’autonomisation soutenus par Voice via notre page Partenaires. 

    Qui souhaitons-nous financer ? 

    Nous encourageons les groupes de détenteurs de droits / groupes communautaires à postuler. Par conséquent, Voice au Niger privilégiera les demandes des partenaires précédents de Voice pour l’autonomisation, qui sont dirigés par des détenteurs de droits.  

    Les partenaires actuels sous la subvention d’autonomisation ne peuvent postuler qu’avec un projet qui commencera après la fin de leur projet actuel financé par Voice. Voice encourage la mise à l’échelle mais ne peut avoir qu’un seul contrat à la fois avec une organisation (principale). 

    Les petites organisations (informelles) qui ne sont pas encore enregistrées doivent identifier un hôte fiscal de la même zone (géographique) de mise en œuvre.  

    Où voulons-nous financer ?  

    Voice au Niger ne financera que les projets qui seront mis en œuvre dans les régions de Niamey, Maradi, Tahoua et Tillabéri. 

    Nous donnerons la priorité aux organisations qui sont basées dans leur zone d’intervention ou proches de leurs racines.   

    • A propos

      Enfoncer sur la pédale ! pour la croissance et la continuité 

      Cet appel à propositions est ouvert UNIQUEMENT aux partenaires actuels ou passés ayant bénéficié de la subvention d’autonomisation de Voice 

       Êtes-vous un partenaire actuel ou passé ayant bénéficié de la subvention d’autonomisation de Voice ? 

      Voyez-vous encore de la place pour la croissance ou la continuation de votre voyage d’autonomisation au-delà de votre projet récemment ou presque terminé ?  

      Voulez-vous continuer à augmenter votre confiance et celle des communautés avec lesquelles vous travaillez à la pleine inclusion sociale des personnes touchées par la stigmatisation, la marginalisation et/ou la discrimination ? 

       Si vous avez répondu « oui » aux questions ci-dessus, pensez à postuler à cet appel !  

      Il s’agit d’une opportunité d’élargir, d’approfondir, de relever les défis ou de vous faire franchir une nouvelle étape dans vos propres processus d’autonomisation. 

      Voice croit que lorsque les gens sont responsabilisés, leur estime de soi est plus élevée. Lorsque les gens sont plus heureux, ils seront plus désireux de se réunir, de se comprendre et de partager leurs propres expériences et vies. Nous voulons soutenir les communautés à trouver leur propre force innée, à faire entendre leur voix et à prendre des mesures pour favoriser le changement social et l’inclusion. 

      Les subventions de l’accélérateur d’autonomisation de Voice sont des subventions de « graduation » ou mise à l’échelle. Elles sont destinées aux groupes dirigés par des détenteurs de droits afin de poursuivre et/ou de renforcer les compétences en matière de leadership transformateur, de développer la confiance et les compétences (collectives et individuelles), de forger des alliances avec d’autres individus et/ou organisations partageant les mêmes idées afin de s’attaquer aux obstacles transversaux et de travailler collectivement contre l’exclusion des groupes marginalisés et discriminés.  

      Le financement disponible peut aller jusqu’à 50.000 €. La durée de mise en œuvre des projets financés par cette subvention doit être comprise entre 18 et 24 mois maximum. 

      Qu’est-ce que nous souhaitons financer ? 

      Des propositions de projets « hors des sentiers battus » qui favorisent l’apprentissage et se concentrent sur les groupes sous-représentés au sein des groupes de détenteurs de droits de Voice qui sont ; 

      – Les jeunes et les personnes âgées vulnérables 

      – Les personnes en situation de handicap 

      – Les femmes en risque d’exploitation, d’abus et/ou de violence 

      – Les minorités ethniques et groupes autochtones 

      – Les autres groupes socio-culturels discriminés 

      Voice a une forte préférence pour les projets qui sont conçus d’un point de vue intersectionnel. Cela signifie que les projets devraient viser à travailler avec plus d’un des groupes ci-dessus pour aborder les vulnérabilités et/ou les formes de discrimination qui se chevauchent.  

      Tous les projets DOIVENT se concentrer sur au moins un ou plusieurs des thèmes d’impact suivants : 

      • Amélioration de l’accès aux ressources (productives) telles que la terre et l’emploi, 
      • Amélioration de l’accès aux services sociaux de base, en particulier la santé et l’éducation, 
      • Favoriser un espace de participation politique et d’engagement citoyen. 

      Les activités du projet peuvent comprendre, sans s’y limiter, les éléments suivants 

      • Renforcer la confiance en soi de toutes les femmes (jeunes, personnes âgées, personnes handicapées, groupes autochtones) afin de changer les relations sociales et les institutions, et d’améliorer leur capacité à faire entendre leur voix auprès des gouvernants au niveau national et/ou local ; 
      • Créer et/ou renforcer les réseaux de groupes marginalisés afin d’améliorer leurs compétences, leurs connaissances et leur perception de soi ; 
      • Sensibiliser les groupes de détenteurs de droits à leurs propres droits et affiner les stratégies pour les revendiquer, par exemple en s’engageant dans des actions de plaidoyer avec les parties prenantes et les intermédiaires du pouvoir qui exercent des degrés divers de contrôle sur eux ; 
      • Mener des interventions qui améliorent le statut économique des individus et/ou des groupes, par exemple en favorisant le pouvoir de négociation des femmes au sein du ménage, l’accès des jeunes aux opportunités d’emploi, etc. ; 
      • Renforcer la voix politique collective de tous les mouvements de femmes pour améliorer l’accès aux ressources productives telles que le financement, l’eau et la terre ; 
      • L’éducation civique et les campagnes de sensibilisation du public pour changer les attitudes influencées par des pratiques culturelles dépassées ou discriminatoires dans les programmes de développement et la prestation de services ; 
      • des interventions permettant aux personnes handicapées de vivre de manière indépendante et de participer à tous les aspects de la vie, en éliminant les obstacles et les barrières à l’accessibilité. 

      Vous avez encore besoin d’inspiration ou d’idées ? Nous vous invitons à regarder les différents projets d’autonomisation soutenus par Voice via notre page Partenaires. 

      Qui souhaitons-nous financer ? 

      Nous encourageons les groupes de détenteurs de droits / groupes communautaires à postuler. Par conséquent, Voice au Niger privilégiera les demandes des partenaires précédents de Voice pour l’autonomisation, qui sont dirigés par des détenteurs de droits.  

      Les partenaires actuels sous la subvention d’autonomisation ne peuvent postuler qu’avec un projet qui commencera après la fin de leur projet actuel financé par Voice. Voice encourage la mise à l’échelle mais ne peut avoir qu’un seul contrat à la fois avec une organisation (principale). 

      Les petites organisations (informelles) qui ne sont pas encore enregistrées doivent identifier un hôte fiscal de la même zone (géographique) de mise en œuvre.  

      Où voulons-nous financer ?  

      Voice au Niger ne financera que les projets qui seront mis en œuvre dans les régions de Niamey, Maradi, Tahoua et Tillabéri. 

      Nous donnerons la priorité aux organisations qui sont basées dans leur zone d’intervention ou proches de leurs racines.   

    • Comment Postuler?

      Cet Appel à Propositions est fermé, donc l’application n’est plus possible. Merci de revenir ultérieurement pour en savoir plus sur les subventions qui ont été sélectionnées dans cet Appel à Propositions.

      Les Appels à Propositions ouverts en cours peuvent être trouvés ici.

  • Comment Postuler?

    Cet Appel à Propositions est fermé, donc l’application n’est plus possible. Merci de revenir ultérieurement pour en savoir plus sur les subventions qui ont été sélectionnées dans cet Appel à Propositions.

    Les Appels à Propositions ouverts en cours peuvent être trouvés ici.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation
Disclaimer