Voice.Global website

  • Organisation

    Samburu Women’s Trust est une organisation autochtone dirigée par des femmes, enregistrée en tant qu’institution fudiciaire apolitique et à but non lucratif, dont la mission est de défendre les droits des femmes et des filles parmi les communautés pastorales du Kenya. L’organisation reconnaît que de tels défis touchent toutes les femmes du pays, mais l’exclusion et les violations des droits humains au sein des communautés autochtones au Kenya sont encore plus pertinentes. C’est parmi ces communautés que le rôle traditionnel des femmes et des filles dans la société se trouve à des niveaux inférieurs par rapport aux hommes. Cela doit être abordé de toute urgence. Les pratiques culturelles rétrogrades profondément enracinées comme les mariages précoces forcés, les mutilations génitales féminines, et les violences physiques de conjoints sont systématiquement menées, en dépit des récentes avancées constitutionnelles, administratives, politiques et législatives pour la promotion et la protection des droits des femmes et des filles au Kenya.

    • Organisation

      Samburu Women’s Trust est une organisation autochtone dirigée par des femmes, enregistrée en tant qu’institution fudiciaire apolitique et à but non lucratif, dont la mission est de défendre les droits des femmes et des filles parmi les communautés pastorales du Kenya. L’organisation reconnaît que de tels défis touchent toutes les femmes du pays, mais l’exclusion et les violations des droits humains au sein des communautés autochtones au Kenya sont encore plus pertinentes. C’est parmi ces communautés que le rôle traditionnel des femmes et des filles dans la société se trouve à des niveaux inférieurs par rapport aux hommes. Cela doit être abordé de toute urgence. Les pratiques culturelles rétrogrades profondément enracinées comme les mariages précoces forcés, les mutilations génitales féminines, et les violences physiques de conjoints sont systématiquement menées, en dépit des récentes avancées constitutionnelles, administratives, politiques et législatives pour la promotion et la protection des droits des femmes et des filles au Kenya.

    • Projet

      Samburu women’s Trust (SWT) est une organisation autochtone dirigée par des femmes dont la mission est de défendre les droits des femmes et des filles parmi les communautés pastorales du Kenya. L’organisation s’occupe des questions liées aux pratiques culturelles rétrograde profondément enracinées comme les mariages forcés précoces, les mutilations génitales féminines les violences conjugales qui sont systématiquement perpétrées, en dépit de la Constitution récente, développement administratif, politique et législatif pour la promotion et la protection des droits des femmes et des filles au Kenya. Deux études clés menées en 2012 – un sacrifice silencieux – et un suivi en 2015 – le vice silencieux dans la communauté Samburu – fournissent des recommandations concrètes sur la façon de relever ces défis dans lesquels le projet proposé est fondé.

      Le projet financé par Voice vise trois comtés où ces pratiques sont les plus prédominantes, à savoir Isiolo, Samburu et Marsabit. Le projet s’attend à ce que les perceptions communautaires changent en encourageant davantage la participation des femmes à la prise de décisions tout en éliminant les pratiques qui nuisent à la femme et en améliorant la capacité des femmes à occuper des postes de direction dans la société. L’œuvre de SWT est informée par des expériences concrètes des fondateurs et des expériences vécues de femmes et de jeunes filles parmi la communauté Samburu. Les fondateurs se sont sentis personnellement interpellés pour faire quelque chose et mettre fin à une violation institutionnalisée des droits des femmes et des filles parmi leurs communautés pastorales. L’organisation se positionne comme la championne des Droits de l’Homme pour les femmes et les filles, actrice pour l’amplification de la voix des femmes et des filles, et partisane des victimes et des survivantes des pratiques culturelles rétrogrades.

  • Projet

    Samburu women’s Trust (SWT) est une organisation autochtone dirigée par des femmes dont la mission est de défendre les droits des femmes et des filles parmi les communautés pastorales du Kenya. L’organisation s’occupe des questions liées aux pratiques culturelles rétrograde profondément enracinées comme les mariages forcés précoces, les mutilations génitales féminines les violences conjugales qui sont systématiquement perpétrées, en dépit de la Constitution récente, développement administratif, politique et législatif pour la promotion et la protection des droits des femmes et des filles au Kenya. Deux études clés menées en 2012 – un sacrifice silencieux – et un suivi en 2015 – le vice silencieux dans la communauté Samburu – fournissent des recommandations concrètes sur la façon de relever ces défis dans lesquels le projet proposé est fondé.

    Le projet financé par Voice vise trois comtés où ces pratiques sont les plus prédominantes, à savoir Isiolo, Samburu et Marsabit. Le projet s’attend à ce que les perceptions communautaires changent en encourageant davantage la participation des femmes à la prise de décisions tout en éliminant les pratiques qui nuisent à la femme et en améliorant la capacité des femmes à occuper des postes de direction dans la société. L’œuvre de SWT est informée par des expériences concrètes des fondateurs et des expériences vécues de femmes et de jeunes filles parmi la communauté Samburu. Les fondateurs se sont sentis personnellement interpellés pour faire quelque chose et mettre fin à une violation institutionnalisée des droits des femmes et des filles parmi leurs communautés pastorales. L’organisation se positionne comme la championne des Droits de l’Homme pour les femmes et les filles, actrice pour l’amplification de la voix des femmes et des filles, et partisane des victimes et des survivantes des pratiques culturelles rétrogrades.

  • Actualités

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation