Voice.Global website

  • Organisation

    KIND représente l’initiative Kudirat pour la démocratie, une organisation à but non lucratif basée à Lagos, au Nigeria. KIND travaille principalement au Nigeria dans les domaines du développement du leadership pour les jeunes femmes et sur des projets de collaboration visant à éliminer les obstacles à la participation publique des femmes et à mettre fin à la violence à l’égard des femmes. La vision de KIND est une Afrique où les femmes participent pleinement au développement social, économique et politique du continent.

    Au cours des dix dernières années, KIND a effectué de nombreuses activités dans le cadre de ses trois domaines d’intervention. Les domaines d’intervention sont regroupés en développement du leadership, création d’opportunités et collaboration avec d’autres organisations, organismes et des particuliers.

    KIND a été fondé par Hafsat Abiola-Costello en l’honneur de El Hadj Kudirat Abiola, une icône de premier plan et activiste de la démocratie qui a été tué le 4 juin 1996 pour son combat pour la restauration de la démocratie au Nigeria.

    • Organisation

      KIND représente l’initiative Kudirat pour la démocratie, une organisation à but non lucratif basée à Lagos, au Nigeria. KIND travaille principalement au Nigeria dans les domaines du développement du leadership pour les jeunes femmes et sur des projets de collaboration visant à éliminer les obstacles à la participation publique des femmes et à mettre fin à la violence à l’égard des femmes. La vision de KIND est une Afrique où les femmes participent pleinement au développement social, économique et politique du continent.

      Au cours des dix dernières années, KIND a effectué de nombreuses activités dans le cadre de ses trois domaines d’intervention. Les domaines d’intervention sont regroupés en développement du leadership, création d’opportunités et collaboration avec d’autres organisations, organismes et des particuliers.

      KIND a été fondé par Hafsat Abiola-Costello en l’honneur de El Hadj Kudirat Abiola, une icône de premier plan et activiste de la démocratie qui a été tué le 4 juin 1996 pour son combat pour la restauration de la démocratie au Nigeria.

    • Projet

      Ce projet KIND du Nigeria favorise des actions visant à lutter contre les privations politiques ainsi que les barrières sociales et institutionnelles auxquelles sont confrontés les personnes handicapées (personnes handicapées). Deuxièmement, elle atténue les exclusions sociales, les abus, l’exploitation et la violence à l’égard des femmes au Nigéria. De façon spécifique, il vise à promouvoir les approches fondées sur les droits pour :

      • Lutter contre les problèmes de handicap au Nigeria,
      • Influencer les décideurs à étendre la protection sociale aux personnes handicapées,
      • Renforcer la capacité des parties prenantes (ONG) de s’engager dans le lobbying et de plaider en faveur d’une plus grande inclusion sociale et de la participation politique des personnes handicapées et des femmes souvent marginalisés et discriminés.

      Le projet est mis en œuvre dans deux des six zones géopolitiques du pays, à savoir ; Centre-Nord et sud-ouest (état de Lagos) pour une période de deux ans. Méthodologiquement, le projet emploie le modèle social du handicap pour renforcer les capacités des organisations de personnes handicapées et pour soutenir les ONG leur permettant de s’acquitter de leurs fonctions de lobbying et de plaidoyer. Cela assure une plus grande inclusion sociale et un meilleur accès aux services par les personnes handicapées. Dans le même ordre d’idées, le projet met l’accent sur des activités qui amplifieront la voix des femmes marginalisées et aideront les ONG à s’attaquer aux problèmes d’accès liés aux ressources productives ainsi qu’aux abus sexuels, à l’exploitation et à la violence.

      Le projet vise les personnes handicapées et les femmes qui font face à l’exploitation, aux abus sexuels et à la violence et qui peinent à accéder au financement. Il soutient les OPH, les représentants des personnes handicapées, les ONG qui travaillent à promouvoir la participation politique des femmes, et les groupes d’agricultrices confrontées à un accès restreint au financement. Dans la réalisation de ses objectifs, il collabore avec les intervenants des secteurs public et privé, y compris les responsables gouvernementaux, les leaders communautaires et d’opinion, les institutions financières formelles et les media.

  • Projet

    Ce projet KIND du Nigeria favorise des actions visant à lutter contre les privations politiques ainsi que les barrières sociales et institutionnelles auxquelles sont confrontés les personnes handicapées (personnes handicapées). Deuxièmement, elle atténue les exclusions sociales, les abus, l’exploitation et la violence à l’égard des femmes au Nigéria. De façon spécifique, il vise à promouvoir les approches fondées sur les droits pour :

    • Lutter contre les problèmes de handicap au Nigeria,
    • Influencer les décideurs à étendre la protection sociale aux personnes handicapées,
    • Renforcer la capacité des parties prenantes (ONG) de s’engager dans le lobbying et de plaider en faveur d’une plus grande inclusion sociale et de la participation politique des personnes handicapées et des femmes souvent marginalisés et discriminés.

    Le projet est mis en œuvre dans deux des six zones géopolitiques du pays, à savoir ; Centre-Nord et sud-ouest (état de Lagos) pour une période de deux ans. Méthodologiquement, le projet emploie le modèle social du handicap pour renforcer les capacités des organisations de personnes handicapées et pour soutenir les ONG leur permettant de s’acquitter de leurs fonctions de lobbying et de plaidoyer. Cela assure une plus grande inclusion sociale et un meilleur accès aux services par les personnes handicapées. Dans le même ordre d’idées, le projet met l’accent sur des activités qui amplifieront la voix des femmes marginalisées et aideront les ONG à s’attaquer aux problèmes d’accès liés aux ressources productives ainsi qu’aux abus sexuels, à l’exploitation et à la violence.

    Le projet vise les personnes handicapées et les femmes qui font face à l’exploitation, aux abus sexuels et à la violence et qui peinent à accéder au financement. Il soutient les OPH, les représentants des personnes handicapées, les ONG qui travaillent à promouvoir la participation politique des femmes, et les groupes d’agricultrices confrontées à un accès restreint au financement. Dans la réalisation de ses objectifs, il collabore avec les intervenants des secteurs public et privé, y compris les responsables gouvernementaux, les leaders communautaires et d’opinion, les institutions financières formelles et les media.

  • Actualités

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation