Voice.Global website

  • Organisation

    L’association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) Niger est une association nigérienne qui regroupe les professionnels de la communication tels que journalistes, producteurs, réalisateurs, et cinéastes de la presse publique et privée.

    L’objectif général de ses membres est de participer à l’amplification des voix et à une plus grande visibilité des femmes par les femmes en présentant une image réelle des femmes réfléchissant sur leur participation effective au développement économique, politique et global de notre pays.

    Elle est affiliée à l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) créée en 1984 à Dakar, Sénégal, par la volonté de femmes journalistes d’Afrique francophone lors du séminaire sur le contenu des programmes pour les femmes journalistes organisé par l’UNESCO.

    • Organisation

      L’association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) Niger est une association nigérienne qui regroupe les professionnels de la communication tels que journalistes, producteurs, réalisateurs, et cinéastes de la presse publique et privée.

      L’objectif général de ses membres est de participer à l’amplification des voix et à une plus grande visibilité des femmes par les femmes en présentant une image réelle des femmes réfléchissant sur leur participation effective au développement économique, politique et global de notre pays.

      Elle est affiliée à l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) créée en 1984 à Dakar, Sénégal, par la volonté de femmes journalistes d’Afrique francophone lors du séminaire sur le contenu des programmes pour les femmes journalistes organisé par l’UNESCO.

    • Projet

      Le projet Yarjejeniya Bisan Labarun Yanar Gizo consiste à élaborer une « Charte des médias sociaux au Niger » et il est exécuté par un consortium de deux organisations de la société civile – des Organisations de la société civile dirigées par des femmes et des jeunes (APAC – Association des femmes africaines professionnelles de la communication – branche du Niger – et ABCA – Association des Blogueurs pour une Citoyenneté Active). Grâce aux actions de ces organisations, l’objectif sera de soutenir et de former les femmes et les jeunes dans les secteurs suivants : associations, médias sociaux et médias traditionnels.

      Ce projet, qui touche essentiellement les personnes les plus marginalisées et les plus discriminées, à savoir les femmes et les jeunes. Il vise également à influencer les politiques et les comportements afin de faire avancer les choses dans l’intérêt commun des jeunes et des femmes. Il sera mis en œuvre dans sept régions du Niger – Niamey, Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Tillabéri et Zinder – pour une période de 12 mois.

      Les enseignements et toutes les activités du projet seront partagés et diffusés sur les médias sociaux et traditionnels (télévision et radio) par le biais de blogs, de vidéos, de photos et d’enregistrements audio.

      L’un des principaux résultats attendus est l’accompagnement de 240 bloggeuses (18 ans – 45 ans) et de 15 jeunes (18 ans – 35 ans) pour professionnaliser leur soutien aux médias sociaux par la création de blogs et de sites web professionnels qui peuvent leur permettre d’en faire un usage entrepreneurial pour augmenter substantiellement leurs revenus.

  • Projet

    Le projet Yarjejeniya Bisan Labarun Yanar Gizo consiste à élaborer une « Charte des médias sociaux au Niger » et il est exécuté par un consortium de deux organisations de la société civile – des Organisations de la société civile dirigées par des femmes et des jeunes (APAC – Association des femmes africaines professionnelles de la communication – branche du Niger – et ABCA – Association des Blogueurs pour une Citoyenneté Active). Grâce aux actions de ces organisations, l’objectif sera de soutenir et de former les femmes et les jeunes dans les secteurs suivants : associations, médias sociaux et médias traditionnels.

    Ce projet, qui touche essentiellement les personnes les plus marginalisées et les plus discriminées, à savoir les femmes et les jeunes. Il vise également à influencer les politiques et les comportements afin de faire avancer les choses dans l’intérêt commun des jeunes et des femmes. Il sera mis en œuvre dans sept régions du Niger – Niamey, Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Tillabéri et Zinder – pour une période de 12 mois.

    Les enseignements et toutes les activités du projet seront partagés et diffusés sur les médias sociaux et traditionnels (télévision et radio) par le biais de blogs, de vidéos, de photos et d’enregistrements audio.

    L’un des principaux résultats attendus est l’accompagnement de 240 bloggeuses (18 ans – 45 ans) et de 15 jeunes (18 ans – 35 ans) pour professionnaliser leur soutien aux médias sociaux par la création de blogs et de sites web professionnels qui peuvent leur permettre d’en faire un usage entrepreneurial pour augmenter substantiellement leurs revenus.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation
Disclaimer