Voice.Global website

  • Organisation

    Depuis 1993, le groupe de développement social de l’Université nationale du Laos fournit une assistance technique au projet de formation agricole irriguée par l’agriculture pour organiser diverses formations dans le cadre de la vulgarisation agricole. Depuis 1997, ils soutiennent l’intégration de l’égalité entre les sexes pour le Syndicat des femmes du Laos et divers organismes internationaux et nationaux.

    Ce groupe a fourni un grand nombre d’activités liées au genre et des travaux de développement social, notamment:

    • Ateliers sur la parité entre les sexes
    • Série d’ateliers de formations des formateurs dans le cadre du développement
    • Recherche sociale projets d’enquête
    • Conception et construction de projets d’irrigation
    • Organisation d’un atelier sur les ressources en eau intégrées
    • Formation en gestion sur le développement rural
    • Gestion de projets
    • Élaboration d’un profil national genre
    • Formulation de la politique nationale en matière de genre pour divers secteurs
    • Formulation et évaluation des projets.

    Dans le cadre du décret 2009 sur les associations, SODA a reçu un agrément officiel du ministère de l’intérieur pour exercer son mandat en tant qu’association à but non lucratif pour le développement social en janvier 2012. La vision de SODA est une société exempte de pauvreté, éprise d’équité sociale et d’égalité des sexes au Laos.

    MISSION DE SODA:

    • Élaborer et mettre en œuvre des programmes et projets de développement socio-économique visant à réduire la pauvreté et à promouvoir l’équité sociale ;
    • Faire pression et plaider pour des politiques de développement durable ;
    • Concevoir et mener la recherche sociale pour la réduction de la pauvreté et le développement durable ; et
    • Renforcer les capacités des groupes cibles et des partenaires en matière d’intégration des politiques genre.

    OBJECTIF PRINCIPAL :

    Promouvoir l’équité sociale pour faire en sorte que les droits des pauvres, des femmes et des groupes vulnérables du Laos soient reconnus et appuyés par les politiques et les pratiques du Gouvernement laotien et des partenaires de développement, ainsi que par la communauté élargie.

    • Organisation

      Depuis 1993, le groupe de développement social de l’Université nationale du Laos fournit une assistance technique au projet de formation agricole irriguée par l’agriculture pour organiser diverses formations dans le cadre de la vulgarisation agricole. Depuis 1997, ils soutiennent l’intégration de l’égalité entre les sexes pour le Syndicat des femmes du Laos et divers organismes internationaux et nationaux.

      Ce groupe a fourni un grand nombre d’activités liées au genre et des travaux de développement social, notamment:

      • Ateliers sur la parité entre les sexes
      • Série d’ateliers de formations des formateurs dans le cadre du développement
      • Recherche sociale projets d’enquête
      • Conception et construction de projets d’irrigation
      • Organisation d’un atelier sur les ressources en eau intégrées
      • Formation en gestion sur le développement rural
      • Gestion de projets
      • Élaboration d’un profil national genre
      • Formulation de la politique nationale en matière de genre pour divers secteurs
      • Formulation et évaluation des projets.

      Dans le cadre du décret 2009 sur les associations, SODA a reçu un agrément officiel du ministère de l’intérieur pour exercer son mandat en tant qu’association à but non lucratif pour le développement social en janvier 2012. La vision de SODA est une société exempte de pauvreté, éprise d’équité sociale et d’égalité des sexes au Laos.

      MISSION DE SODA:

      • Élaborer et mettre en œuvre des programmes et projets de développement socio-économique visant à réduire la pauvreté et à promouvoir l’équité sociale ;
      • Faire pression et plaider pour des politiques de développement durable ;
      • Concevoir et mener la recherche sociale pour la réduction de la pauvreté et le développement durable ; et
      • Renforcer les capacités des groupes cibles et des partenaires en matière d’intégration des politiques genre.

      OBJECTIF PRINCIPAL :

      Promouvoir l’équité sociale pour faire en sorte que les droits des pauvres, des femmes et des groupes vulnérables du Laos soient reconnus et appuyés par les politiques et les pratiques du Gouvernement laotien et des partenaires de développement, ainsi que par la communauté élargie.

    • Projet

      Il est indispensable d’inclure les minorités ethniques dans les processus de gouvernance afin de s’assurer qu’elles bénéficient des résultats du développement national de manière participative et équitable.

      Au niveau macroéconomique, ce projet renforce les partenariats de travail entre les principaux intervenants afin de fournir des mécanismes de gouvernance adaptés et responsables qui tiennent compte des besoins et des priorités de la communauté ethnique. Cela se fait en élaborant des politiques nationales, en soutenant le dialogue national en particulier sur les questions des enfants handicapés et en facilitant le partage des connaissances et l’apprentissage. Le projet prend des mesures initiales pour renforcer la capacité des associations à but non lucratif, des organisations de personnes handicapées et des principaux intervenants à développer des outils de travail et à améliorer les compétences en matière de plaidoyer et de planification pour le développement de programmes, qui répondent aux problèmes et aux besoins critiques des minorités ethniques d’enfants handicapés.

      Au niveau micro, les deux ONG (ACDA et SODA) ont identifié un total de 30 villages et 6 écoles d’éducation inclusive dans les provinces de Sekong, Xiengkhaung et Bolikhamsay pour défendre les approches communautaires de développement inclusif. Le projet vise à favoriser la planification et la mise en œuvre communautaires participatives au moyen d’une approche genre, l’autonomisation des enfants handicapés, et d’améliorer la coordination et la collaboration entre les différents groupes de la société civile locale, et les gouvernements locaux. Ils s’attaquent collectivement aux défis d’une vie normale et à l’amélioration des capacités des enfants handicapés.

  • Projet

    Il est indispensable d’inclure les minorités ethniques dans les processus de gouvernance afin de s’assurer qu’elles bénéficient des résultats du développement national de manière participative et équitable.

    Au niveau macroéconomique, ce projet renforce les partenariats de travail entre les principaux intervenants afin de fournir des mécanismes de gouvernance adaptés et responsables qui tiennent compte des besoins et des priorités de la communauté ethnique. Cela se fait en élaborant des politiques nationales, en soutenant le dialogue national en particulier sur les questions des enfants handicapés et en facilitant le partage des connaissances et l’apprentissage. Le projet prend des mesures initiales pour renforcer la capacité des associations à but non lucratif, des organisations de personnes handicapées et des principaux intervenants à développer des outils de travail et à améliorer les compétences en matière de plaidoyer et de planification pour le développement de programmes, qui répondent aux problèmes et aux besoins critiques des minorités ethniques d’enfants handicapés.

    Au niveau micro, les deux ONG (ACDA et SODA) ont identifié un total de 30 villages et 6 écoles d’éducation inclusive dans les provinces de Sekong, Xiengkhaung et Bolikhamsay pour défendre les approches communautaires de développement inclusif. Le projet vise à favoriser la planification et la mise en œuvre communautaires participatives au moyen d’une approche genre, l’autonomisation des enfants handicapés, et d’améliorer la coordination et la collaboration entre les différents groupes de la société civile locale, et les gouvernements locaux. Ils s’attaquent collectivement aux défis d’une vie normale et à l’amélioration des capacités des enfants handicapés.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation