Voice.Global website

  • Organisation

    Transgender Education and Advocacy (TEA) est une organisation de défense des droits humains qui défend et favorise les droits des transgenres/transsexuels et des intersexués au Kenya. TEA a été formé en décembre 2008 et est membre de la Coalition gay et lesbienne du Kenya (GALCK). Sa vision est «un Kenya qui respecte les droits des personnes transgenres et intersexuées». Sa mission « créer un environnement propice au respect des droits humains des transsexuels à travers des campagnes de sensibilisation, de plaidoyer, de mitigation et d’initiatives de recherche». TEA collabore avec diverses organisations de la société civile nationale pour réaliser sa vision et sa mission. En outre, TEA travaille avec certaines organisations au niveau international pour assurer la représentation des questions transgenres dans le cadre des fora internationales.

    Parmi les réalisations les plus importantes, il y a trois affaires judiciaires couronnées de succès contre des organisations ou instituts qui sapent les droits des transsexuels. TEA a également mené avec succès des formations pour magistrats et a fait pression pour que des dispositions favorables à la minorité transgenre soient prévues dans les diverses lois. Le public est plus conscient et compréhensif des questions relatives aux minorités genre en raison des campagnes médiatiques rigoureuses de TEA et des conférences publiques dans les institutions d’enseignement supérieur.

    • Organisation

      Transgender Education and Advocacy (TEA) est une organisation de défense des droits humains qui défend et favorise les droits des transgenres/transsexuels et des intersexués au Kenya. TEA a été formé en décembre 2008 et est membre de la Coalition gay et lesbienne du Kenya (GALCK). Sa vision est «un Kenya qui respecte les droits des personnes transgenres et intersexuées». Sa mission « créer un environnement propice au respect des droits humains des transsexuels à travers des campagnes de sensibilisation, de plaidoyer, de mitigation et d’initiatives de recherche». TEA collabore avec diverses organisations de la société civile nationale pour réaliser sa vision et sa mission. En outre, TEA travaille avec certaines organisations au niveau international pour assurer la représentation des questions transgenres dans le cadre des fora internationales.

      Parmi les réalisations les plus importantes, il y a trois affaires judiciaires couronnées de succès contre des organisations ou instituts qui sapent les droits des transsexuels. TEA a également mené avec succès des formations pour magistrats et a fait pression pour que des dispositions favorables à la minorité transgenre soient prévues dans les diverses lois. Le public est plus conscient et compréhensif des questions relatives aux minorités genre en raison des campagnes médiatiques rigoureuses de TEA et des conférences publiques dans les institutions d’enseignement supérieur.

    • Projet

      Transgender Education and Advocacy (TEA), est une organisation de défense des droits de l’homme qui travaille pour la défense et la promotion des droits des transsexuels et des personnes intersexuées au Kenya. Le projet Voice «défense des droits des personnes transgenres et intersexuées» s’appuie sur les succès de l’approche pluridisciplinaire du programme intégré basé sur le droit et le plaidoyer en vue d’une meilleure protection juridique des personnes transgenres et intersexuées à travers une opposition aux lois et pratiques répressives des acteurs étatiques, améliorer les conditions de vie des transsexuels et des personnes intersexuées en leur permettant de tenir des documents d’identification, de voyage qui correspondent à leur identité et à leur présentation, et d’accroître les capacités de l’État et des agents publics à fournir des services aux minorités sexuelles.

  • Projet

    Transgender Education and Advocacy (TEA), est une organisation de défense des droits de l’homme qui travaille pour la défense et la promotion des droits des transsexuels et des personnes intersexuées au Kenya. Le projet Voice «défense des droits des personnes transgenres et intersexuées» s’appuie sur les succès de l’approche pluridisciplinaire du programme intégré basé sur le droit et le plaidoyer en vue d’une meilleure protection juridique des personnes transgenres et intersexuées à travers une opposition aux lois et pratiques répressives des acteurs étatiques, améliorer les conditions de vie des transsexuels et des personnes intersexuées en leur permettant de tenir des documents d’identification, de voyage qui correspondent à leur identité et à leur présentation, et d’accroître les capacités de l’État et des agents publics à fournir des services aux minorités sexuelles.

  • Actualités

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation