Voice.Global website

Faire de l’être ensemble une réalité !

Une première : une visite de travail numérique entre la ministre Kaag et l’AMPA au Mali

Afin de rester en contact avec les développements locaux au Mali, notamment en ce qui concerne l’impact de COVID-19, la ministre du Commerce Extérieur et de la Coopération au Développement, Madame Sigrid Kaag, a rendu une visite de travail numérique à l’Association malienne pour la protection des albinos (AMPA), un partenaire de Voice basé à Bamako. Et la technologie a coopéré – bien que parfois un peu chancelante !

Hébergé dans les bureaux d’Oxfam Novib à La Haye avec une connexion en ligne au bureau de l’Agoratoire – un autre partenaire de Voice- à Bamako, les deux parties voulaient échanger – sous quelque forme que ce soit – et en conformité avec les directives locales de COVID-19.

Voici une petite compilation – vue des deux côtés !

À La Haye avec la Ministre Kaag, au centre, avec Edwin Huizing, directeur de Hivos à gauche et Jeroen Kelderhuis, responsable de la société civile et de l’éducation de MEA à droite. Eloignement physique en place.
Et l’installation de l’autre côté à Bmako, au Mali : au bureau d’un autre partenaire de Voice, Agoratoire ! Ici, vous voyez l’ambassadeur des Pays-Bas au Mali, Jolke Oppewal, en train de parler.
Aminata Traore, fondatrice et présidente d’AMPA, explique comment COVID-19 a exacerbé le niveau de vulnérabilité des personnes atteintes d’albinisme. L’accès insuffisant à l’information et la transformation du centre de la peau en un centre COVID-19 n’en sont que quelques exemples.
La ministre Kaag a écouté et s’est engagé avec attention, demandant quel était le niveau de coordination entre les différents mécanismes et programmes afin que les personnes atteintes d’albinisme soient incluses.
Aichatou Coulibaly, membre d’AMPA, a fait part de son expérience en matière d’accès à l’éducation – un droit fondamental au Mali – mais rendu difficile pour les personnes atteintes d’albinisme en raison de l’impossibilité de voir le tableau et des brimades des autres (« ils changent de place ; si mes camarades ont le choix »). Elle l’a fait sous la forme d’un slam ou d’une poésie de mots, un outil d’expression et de sensibilisation puissant et accessible.
Voici un petit extrait du slam d’Aichatou Coulibaly, une version plus longue est disponible via ce lien

Et Madame Keita, un autre membre d’AMPA, a fait part d’un slam concernant l’impact de COVID-19 sur eux en tant qu’organisation et individus. Leurs projets ont dû être temporairement interrompus, puis transformés en une campagne de sensibilisation à COVID-19 pour la communauté albinos – dont le besoin se fait cruellement sentir. En outre, ils ont trouvé un moyen créatif de générer des revenus – la fabrication locale de masques.

« Parce qu’entre le couvre-feu et le confinement…
Nos projets se sont confinés
Et nous, dans la fumée
On ne voit plus le chemin…… »

Et le meilleur a été gardé pour la fin : une photo de l’ambassadeur des Pays-Bas avec des membres d’AMPA, dont la gagnante du concours Ms and Mr Albinos 2018, Aminata Traore (à droite).

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation
Disclaimer