Voice.Global website

  • A propos

    Disposez-vous d’une idée novatrice en vue d’apporter une solution à la marginalisation et à la discrimination auxquelles les groupes cibles Voice font face ? Estimez-vous que la société civile doit rompre avec les pratiques actuelles et penser différemment ? Etes-vous en mesure de faire le lien entre les idées et approches innovantes pouvant être exploitées pour relever les défis rencontrés par votre collectivité ? Vos démarches sont-elles en mesure de ramener les questions des groupes exclus au centre des débats politiques et de société ? Avez-vous un état d’esprit expérimental et désireux d’apprendre, d’améliorer et de mettre à échelle les approches qui perturbent ?

    Si vous répondez « oui » à une des questions ci-dessus, alors cet appel vous est destiné !

    Pour ce qui nous concerne à Voice, les personnes humaines sont au centre de l’innovation. Nous cherchons à collaborer avec des acteurs du changement audacieux et courageux qui n’ont pas peur de nager à contre-courant pour défier le statu quo. L’innovation progresse lorsque les communautés sont inclusives, et prêtes à coopérer avec des alliés non traditionnels afin de trouver de nouvelles approches pour l’avènement du changement social. Nous estimons que les innovations ne portent pas seulement sur la conception de nouvelles technologies, des inventions ou des projets d’entreprise. Au contraire, il s’agit de créer de la valeur pour la société.

    Que recherchons-nous ?

    Cet appel vise à générer de nouvelles connaissances et des preuves sur les nouvelles approches afin de favoriser l’inclusion des personnes marginalisés et sous-représentés en Afrique de l’Ouest et en Asie. Voice vous offre la possibilité d’apprendre de vos propres expériences; de tester et de documenter les approches, prestations ou expériences pouvant catalyser des innovations qui perturbent afin de porter un défi contre l’exclusion sociale et partager ces leçons avec la communauté au sens large du terme.

    Cet appel est destiné aux groupes, entreprises sociales, ONG, réseaux (ou consortium) pour tester, apprendre et potentiellement évoluer vers de nouvelles approches. Des partenariats et alliances sont encouragés entre les institutions publiques et privées, y compris les entreprises sociales. Mais gardez à l’esprit qu’une institution gouvernementale peut être un allié, mais pas un partenaire de mise en œuvre recevant un financement direct de Voice. 

    Le montant de la subvention se situe entre 5,000 et 200,000 euros et s’étend sur une durée de 12 mois minimum et 18 mois maximum.

    Priorité est accordée aux propositions dont les groupes cibles concernent :

    • Les femmes en risque  d’exploitation, d’abus et/ou de violence
    • Les personnes en situation de handicap
    • Les personnes discriminées du fait de leur âge (jeunes et/ou personnes âgées)
    • Les minorités sexuelles et
    • Les populations autochtones et/ou minorités ethniques.

    Votre projet peut porter sur au moins un ou plusieurs des thèmes d’impact suivants :

    • Accès accru aux ressources (productives) (finances, terres et eau) et à l’emploi,
    • Accès accru aux services sociaux, à la santé et à l’éducation en particulier, et
    • Espaces pour une participation politique et promotion de l’engagement citoyenne.

    En termes de couverture géographique, les projets peuvent être mis en œuvre dans n’importe quel pays d’Afrique de l’Ouest et/ou en d’Asie (pays les moins avancés et à faible revenu, et/ou tranche inférieure de revenu intermédiaire) ET dans au moins un pays de mise en œuvre Voice dans l’une des régions ci-après :

    • Afrique de l’ouest (Nigéria, Niger et Mali)
    • Asie du sud-est (Cambodge, Laos, Philippines et Indonésie)

    Qui est-ce nous finançons ?

    Le partenaire (chef de file) doit être également leader du groupe cible. Cela signifie que les activités du groupe cible seront basées sur le principe de « rien pour nous sans nous ».

    En outre, le partenaire (principal) doit être inscrit dans au moins un des pays de la région où son projet sera mis en œuvre. Par exemple : pour un projet en Afrique de l’Ouest, le partenaire (chef de file) doit être enregistré au Niger, au Mali, au Nigéria ou dans un autre pays voisin en Afrique de l’Ouest.

    La seule exception concerne les subventions ne pouvant être gérées par une organisation basée dans des pays en raison des risques sécuritaires. Dans ce cas, Voice accepte une proposition de financement émanant d’une organisation dirigée par un groupe cible dans un pays tiers (de préférence dans un pays voisin de la région où le projet sera mis en œuvre). Bien entendu, la plupart des activités doivent être mises en œuvre en étroite collaboration avec les groupes locaux dans les pays Voice, tout en tenant compte des aspects sécuritaires.

    Capitaliser les leçons apprises

    Le tout premier appel à proposition global Innovation & Apprentissage fut lancé en 2016 a été conçu pour aider Voice, les partenaires potentiels et la communauté des parties prenantes à tirer les enseignements issus des innovations sociales inclusives. Le nouvel appel repenser, améliorer, perturber ! est basé sur les leçons tirées de cet appel, et donc les partenaires intéressés devraient tenir compte de ce qui suit :

    • Décrire comment les groupes cibles sont impliqués et engagés dans le projet de manière significative. Toute proposition devrait indiquer clairement comment ces groupes exploitent l’innovation pour leur propre intérêt à long terme, leur autonomisation et leur influence. L’innovation sociale est plus efficace lorsqu’elle est initiée et exigée par les groupes cibles eux-mêmes, en suivant le principe « rien pour nous sans nous ».
    • Repenser ce que sont réellement les approches et méthodologies innovantes. Voice vise à soutenir des solutions efficaces et durables pour répondre aux causes profondes de l’exclusion sociale. Le défi pour les soumissionnaires consiste à évaluer si les stratégies proposées s/inscrivent dans le maintien du « statu quo » ou la poursuite des innovations.
    • Investir dans le temps et les ressources pour refléter, évaluer, documenter et partager, non seulement les résultats de votre innovation, mais aussi le processus de changement (c.-à-d. comment vous y êtes arrivé) et ce qui peut être amélioré à l’avenir. L’apprentissage devra se faire pendant toute la période du projet, pas seulement à la fin.

    A propos du rôle que joue la technologie…

    Lorsqu’un partenaire veut apporter des solutions technologiques dans le cadre de sa proposition de projet, il doit s’appuyer sur les leçons précédemment apprises. Par exemple, à partir de Making All Voices Count [Faire Entendre Toutes Les Voix], un programme international de 5 ans précédemment mis en œuvre par Hivos, l’un des partenaires consortium de Voice. Par conséquent, nous encourageons fortement les candidats potentiels à lire attentivement et à réfléchir sur le document

     “S’approprier les technologies sur la redevabilité: messages issus de Making All Voices Countr” (en anglais) , qui résume 14 leçons apprises tirées du programme d’évaluation.

    Ce que nous ne finançons pas :

    • Services commerciaux, d’investissements ou d’autres activités commerciales.
    • Projets impliquant un seul pays ou projet qui n’implique pas au moins un des pays de mise en œuvre du programme Voice.
    • Organisations cheffes de file avec un chiffre d’affaires de plus de €2 millions sans aucune présence dans l’un des 10 pays Voice en Afrique ou en Asie.
    • Projets se concentrant uniquement sur la technologie par exemple les applications pour téléphones mobiles. Si ces applications constituent un volet du projet, le partenaire doit en prouver la valeur ajoutée.

    Remarques finales … 

    1. Selon le principe « rien pour nous sans nous », Voice accorde la priorité aux organisations dirigées par nos groupes cibles. Par conséquent, les soumissionnaires doivent démontrer comment les groupes marginalisés et/ou discriminés avec lesquels ils ont l’intention de travailler sont des membres à part entière de l’organisation, et comment ils sont impliqués dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation du projet.
    2. Dans l’éventualité où les OSC internationales sont intéressées à postuler, elles doivent permettre à leurs partenaires locaux (en consortium) de prendre le devant dans la conception, la gestion, la mise en œuvre et l’évaluation du projet. Nous reconnaissons leur rôle essentiel en tant que co-pilotes et conseillers techniques pour des projets financés par Voice, tout en renforçant la capacité des organisations locales en tant que partenaires chefs de file.
    3. Voice a un fort penchant pour les projets inclusifs qui souhaitent travailler avec plus d’un groupe cible de Voice en vue d’apporter des réponses aux multiples vulnérabilités.
    4. Il sera accordé une préférence aux groupes sous-représentés dans les régions, par exemple les minorités sexuelles en Afrique de l’Ouest. Pour plus d’information cf les priorités stratégiques et programmatiques de Voice, nous vous recommandons vivement nos Rapports d’analyse globaux (et par pays) (en anglais) ainsi que notre . Rapport Annuel 2017
    5. Si vous avez besoin de plus d’inspiration pour développer vos idées, vous pouvez consulter les types de projets que Voice finance actuellement-ou a financés dans le passé-via notre Page des partenaires et filtrer votre recherche en indiquant Subventions Innover et apprendre.
    6. Dans le cadre d’un nouveau financement, les partenaires actuels ne peuvent soumissionner qu’après la clôture de leur projet en cours financé par Voice. Voice encourage l’ingéniosité, mais ne peut offrir qu’un contrat à la fois avec une organisation (cheffe de file).
    7. En raison de dispositions contractuelles, tous les projets financés par Voice doivent être entièrement clôturés avant fin décembre 2020. Par conséquent, les propositions de projets ne peuvent pas inclure d’activités au-delà de ce délai.
    • A propos

      Disposez-vous d’une idée novatrice en vue d’apporter une solution à la marginalisation et à la discrimination auxquelles les groupes cibles Voice font face ? Estimez-vous que la société civile doit rompre avec les pratiques actuelles et penser différemment ? Etes-vous en mesure de faire le lien entre les idées et approches innovantes pouvant être exploitées pour relever les défis rencontrés par votre collectivité ? Vos démarches sont-elles en mesure de ramener les questions des groupes exclus au centre des débats politiques et de société ? Avez-vous un état d’esprit expérimental et désireux d’apprendre, d’améliorer et de mettre à échelle les approches qui perturbent ?

      Si vous répondez « oui » à une des questions ci-dessus, alors cet appel vous est destiné !

      Pour ce qui nous concerne à Voice, les personnes humaines sont au centre de l’innovation. Nous cherchons à collaborer avec des acteurs du changement audacieux et courageux qui n’ont pas peur de nager à contre-courant pour défier le statu quo. L’innovation progresse lorsque les communautés sont inclusives, et prêtes à coopérer avec des alliés non traditionnels afin de trouver de nouvelles approches pour l’avènement du changement social. Nous estimons que les innovations ne portent pas seulement sur la conception de nouvelles technologies, des inventions ou des projets d’entreprise. Au contraire, il s’agit de créer de la valeur pour la société.

      Que recherchons-nous ?

      Cet appel vise à générer de nouvelles connaissances et des preuves sur les nouvelles approches afin de favoriser l’inclusion des personnes marginalisés et sous-représentés en Afrique de l’Ouest et en Asie. Voice vous offre la possibilité d’apprendre de vos propres expériences; de tester et de documenter les approches, prestations ou expériences pouvant catalyser des innovations qui perturbent afin de porter un défi contre l’exclusion sociale et partager ces leçons avec la communauté au sens large du terme.

      Cet appel est destiné aux groupes, entreprises sociales, ONG, réseaux (ou consortium) pour tester, apprendre et potentiellement évoluer vers de nouvelles approches. Des partenariats et alliances sont encouragés entre les institutions publiques et privées, y compris les entreprises sociales. Mais gardez à l’esprit qu’une institution gouvernementale peut être un allié, mais pas un partenaire de mise en œuvre recevant un financement direct de Voice. 

      Le montant de la subvention se situe entre 5,000 et 200,000 euros et s’étend sur une durée de 12 mois minimum et 18 mois maximum.

      Priorité est accordée aux propositions dont les groupes cibles concernent :

      • Les femmes en risque  d’exploitation, d’abus et/ou de violence
      • Les personnes en situation de handicap
      • Les personnes discriminées du fait de leur âge (jeunes et/ou personnes âgées)
      • Les minorités sexuelles et
      • Les populations autochtones et/ou minorités ethniques.

      Votre projet peut porter sur au moins un ou plusieurs des thèmes d’impact suivants :

      • Accès accru aux ressources (productives) (finances, terres et eau) et à l’emploi,
      • Accès accru aux services sociaux, à la santé et à l’éducation en particulier, et
      • Espaces pour une participation politique et promotion de l’engagement citoyenne.

      En termes de couverture géographique, les projets peuvent être mis en œuvre dans n’importe quel pays d’Afrique de l’Ouest et/ou en d’Asie (pays les moins avancés et à faible revenu, et/ou tranche inférieure de revenu intermédiaire) ET dans au moins un pays de mise en œuvre Voice dans l’une des régions ci-après :

      • Afrique de l’ouest (Nigéria, Niger et Mali)
      • Asie du sud-est (Cambodge, Laos, Philippines et Indonésie)

      Qui est-ce nous finançons ?

      Le partenaire (chef de file) doit être également leader du groupe cible. Cela signifie que les activités du groupe cible seront basées sur le principe de « rien pour nous sans nous ».

      En outre, le partenaire (principal) doit être inscrit dans au moins un des pays de la région où son projet sera mis en œuvre. Par exemple : pour un projet en Afrique de l’Ouest, le partenaire (chef de file) doit être enregistré au Niger, au Mali, au Nigéria ou dans un autre pays voisin en Afrique de l’Ouest.

      La seule exception concerne les subventions ne pouvant être gérées par une organisation basée dans des pays en raison des risques sécuritaires. Dans ce cas, Voice accepte une proposition de financement émanant d’une organisation dirigée par un groupe cible dans un pays tiers (de préférence dans un pays voisin de la région où le projet sera mis en œuvre). Bien entendu, la plupart des activités doivent être mises en œuvre en étroite collaboration avec les groupes locaux dans les pays Voice, tout en tenant compte des aspects sécuritaires.

      Capitaliser les leçons apprises

      Le tout premier appel à proposition global Innovation & Apprentissage fut lancé en 2016 a été conçu pour aider Voice, les partenaires potentiels et la communauté des parties prenantes à tirer les enseignements issus des innovations sociales inclusives. Le nouvel appel repenser, améliorer, perturber ! est basé sur les leçons tirées de cet appel, et donc les partenaires intéressés devraient tenir compte de ce qui suit :

      • Décrire comment les groupes cibles sont impliqués et engagés dans le projet de manière significative. Toute proposition devrait indiquer clairement comment ces groupes exploitent l’innovation pour leur propre intérêt à long terme, leur autonomisation et leur influence. L’innovation sociale est plus efficace lorsqu’elle est initiée et exigée par les groupes cibles eux-mêmes, en suivant le principe « rien pour nous sans nous ».
      • Repenser ce que sont réellement les approches et méthodologies innovantes. Voice vise à soutenir des solutions efficaces et durables pour répondre aux causes profondes de l’exclusion sociale. Le défi pour les soumissionnaires consiste à évaluer si les stratégies proposées s/inscrivent dans le maintien du « statu quo » ou la poursuite des innovations.
      • Investir dans le temps et les ressources pour refléter, évaluer, documenter et partager, non seulement les résultats de votre innovation, mais aussi le processus de changement (c.-à-d. comment vous y êtes arrivé) et ce qui peut être amélioré à l’avenir. L’apprentissage devra se faire pendant toute la période du projet, pas seulement à la fin.

      A propos du rôle que joue la technologie…

      Lorsqu’un partenaire veut apporter des solutions technologiques dans le cadre de sa proposition de projet, il doit s’appuyer sur les leçons précédemment apprises. Par exemple, à partir de Making All Voices Count [Faire Entendre Toutes Les Voix], un programme international de 5 ans précédemment mis en œuvre par Hivos, l’un des partenaires consortium de Voice. Par conséquent, nous encourageons fortement les candidats potentiels à lire attentivement et à réfléchir sur le document

       “S’approprier les technologies sur la redevabilité: messages issus de Making All Voices Countr” (en anglais) , qui résume 14 leçons apprises tirées du programme d’évaluation.

      Ce que nous ne finançons pas :

      • Services commerciaux, d’investissements ou d’autres activités commerciales.
      • Projets impliquant un seul pays ou projet qui n’implique pas au moins un des pays de mise en œuvre du programme Voice.
      • Organisations cheffes de file avec un chiffre d’affaires de plus de €2 millions sans aucune présence dans l’un des 10 pays Voice en Afrique ou en Asie.
      • Projets se concentrant uniquement sur la technologie par exemple les applications pour téléphones mobiles. Si ces applications constituent un volet du projet, le partenaire doit en prouver la valeur ajoutée.

      Remarques finales … 

      1. Selon le principe « rien pour nous sans nous », Voice accorde la priorité aux organisations dirigées par nos groupes cibles. Par conséquent, les soumissionnaires doivent démontrer comment les groupes marginalisés et/ou discriminés avec lesquels ils ont l’intention de travailler sont des membres à part entière de l’organisation, et comment ils sont impliqués dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation du projet.
      2. Dans l’éventualité où les OSC internationales sont intéressées à postuler, elles doivent permettre à leurs partenaires locaux (en consortium) de prendre le devant dans la conception, la gestion, la mise en œuvre et l’évaluation du projet. Nous reconnaissons leur rôle essentiel en tant que co-pilotes et conseillers techniques pour des projets financés par Voice, tout en renforçant la capacité des organisations locales en tant que partenaires chefs de file.
      3. Voice a un fort penchant pour les projets inclusifs qui souhaitent travailler avec plus d’un groupe cible de Voice en vue d’apporter des réponses aux multiples vulnérabilités.
      4. Il sera accordé une préférence aux groupes sous-représentés dans les régions, par exemple les minorités sexuelles en Afrique de l’Ouest. Pour plus d’information cf les priorités stratégiques et programmatiques de Voice, nous vous recommandons vivement nos Rapports d’analyse globaux (et par pays) (en anglais) ainsi que notre . Rapport Annuel 2017
      5. Si vous avez besoin de plus d’inspiration pour développer vos idées, vous pouvez consulter les types de projets que Voice finance actuellement-ou a financés dans le passé-via notre Page des partenaires et filtrer votre recherche en indiquant Subventions Innover et apprendre.
      6. Dans le cadre d’un nouveau financement, les partenaires actuels ne peuvent soumissionner qu’après la clôture de leur projet en cours financé par Voice. Voice encourage l’ingéniosité, mais ne peut offrir qu’un contrat à la fois avec une organisation (cheffe de file).
      7. En raison de dispositions contractuelles, tous les projets financés par Voice doivent être entièrement clôturés avant fin décembre 2020. Par conséquent, les propositions de projets ne peuvent pas inclure d’activités au-delà de ce délai.
    • Comment appliquer ?

      Cet Appel à propositions est fermé, donc l’application n’est plus possible. Merci de revenir ultérieurement pour en savoir plus sur les subventions qui ont été sélectionnées dans cet Appel à propositions.

      L’Appel à propositions pour la subvention d’Influence sera ouvert une fois par an, alors que pour les subventions d’Autonomisation, d’Innovation et d’apprentissage et d’Opportunité soudaine, nous acceptons les propositions de manière continue. Les Appels à propositions ouverts en cours peuvent être trouvés ici.

  • Comment appliquer ?

    Cet Appel à propositions est fermé, donc l’application n’est plus possible. Merci de revenir ultérieurement pour en savoir plus sur les subventions qui ont été sélectionnées dans cet Appel à propositions.

    L’Appel à propositions pour la subvention d’Influence sera ouvert une fois par an, alors que pour les subventions d’Autonomisation, d’Innovation et d’apprentissage et d’Opportunité soudaine, nous acceptons les propositions de manière continue. Les Appels à propositions ouverts en cours peuvent être trouvés ici.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation