Voice.Global website

Stop au cancer!

Les personnes atteintes d’albinisme au Niger demandent la protection!

Ecrit par Kadidjatou Moumouni, Présidente , Association Nationale des Albinos du Niger, partenaire d’autonomisation

Au Niger, comme dans les autres pays Africains, plusieurs dizaines de personnes atteintes d’albinisme subissent les affres des maladies liées à leur condition de vie.

Adamou Ikizi et Halissa Mamoudou, âgés respectivement de 35 ans et 26 ans ne sont malheureusement pas épargnés. Tous les deux atteints d’albinisme, ils ont développé des tumeurs qui les rongent depuis plus de trois ans. La situation précaire dans laquelle eux et leurs parents vivent ne leur permettait pas de suivre un traitement adéquat. Issus de la commune rurale de Imanan et de la région de Zinder, Adamou a parcouru 60 kilomètres et Halissa en a parcouru 900, pour arriver à Niamey dans l’espoir de trouver une oreille attentive à leur situation dramatique.

Avec l’aide de l’Association Nationale des Albinos du Niger (ANAN) et son partenaire la Fondation Raoul Follereau, ils sont actuellement pris en charge au Centre National de Lutte contre le Cancer où ils suivent des séances de chimiothérapie chaque trois semaines pour six séances. Les cas de Adamou et de Halissa ne sont malheureusement pas isolés. D’autres cas existent éventuellement, mais le plus grand nombre ne sont pas portés à la connaissance de l’ANAN*.

Aux problèmes de peau dont souffrent les personnes atteintes d’albinisme, s’ajoutent les problèmes ophtalmologiques auxquels font faces la quasi-totalité des personnes. Elles sont naturellement presque toutes malvoyantes, mais à des degré différents, selon la quantité de mélanine présente dans l’organisme. Des aides techniques (tels que des verres correcteurs, des lunettes solaires, des monoculaires) doivent être mises à leur disposition, ainsi que les contrôles réguliers de la vue afin de prévenir toute autre atteinte à leur vision déjà faible.

Les autorités nigériennes doivent résolument s’engager à accompagner l’ANAN pour identifier tous les cas de cancer de la peau chez les personnes atteintes d’albinisme afin que leur prise en charge soit immédiate dans les centres de santé spécialisés. L’on ne peut pas laisser souffrir des citoyens alors que la constitution du Niger du 25 novembre 2010 est claire sur la question des personnes handicapées, notamment en ses articles 22 et 26.

Les personnes atteintes d’albinisme doivent être protégées par les gouvernants. Les différents acteurs doivent savoir que « l’Albinisme est une condition et non un facteur d’exclusion ». Au moment où des textes sont adoptés à travers la plupart des pays de la sous-région sur la protection des personnes atteintes d’albinisme, le Niger ne doit pas rester en marge de la prise de mesures protectionnistes. Des mesures concrètes doivent être adoptées et appliquées en vue d’aboutir à la gratuité des soins pour les personnes atteintes d’albinisme.

Pour renforcer la campagne de plaidoyer d; ANAN, le media national a vulgarisé ce pett documentaire

*Il en est du cas de Hadiza Akili une jeune fille de 20 ans, PAA atteinte  aussi d’une tumeur découvert le 03 février 2020 suite à un déplacement de la Présidente de l’ANAN au niveau du centre national de lutte contre le Cancer. Hadiza doit aussi suivre un traitement à travers des séances de chimiothérapie.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation
Disclaimer