Voice.Global website

  • Organisation

    L’Institut de recherche et d’autonomisation (IRE), une organisation indépendante, non partisane et à but non lucratif, est née de la communauté académique de Yogyakarta. L’IRE concentre ses activités sur la promotion de la démocratisation en renforçant l’initiative et la position critique des communautés, des États et du secteur privé. IRE a une vaste expérience dans l’aide et l’autonomisation communautaire. En outre, il fournit des contributions politiques aux niveaux infranational (district) et national (ministères et institutions nationales). IRE collabore avec diverses organisations locales, dans la région de Yogyakarta, Java ou en dehors de l’île de Java. À Yogyakarta, fief de l’Institut, IRE est activement impliqué dans diverses coalitions et consortia. Le réseau international a encore besoin de se développer, mais l’Institut accueille des chercheurs et des étudiants internationaux. Au cours de son établissement initial en 1994, l’IRE a dirigé un club d’étude pour discuter des problèmes sociaux et politiques, y compris de nouvelles publications sur le social et la politique. Depuis 1997, l’organisation élargit ses activités en tant qu’ONG en se concentrant sur la démocratisation et les questions sectorielles pour le développement de la communauté. L’IRE a participé au programme de démilitarisation, à la démocratisation, à l’autonomisation des populations autochtones et au développement économique local. Depuis l’année dernière, l’accent s’est déplacé davantage sur la démocratisation des villages, le développement économique local et l’aide villageoise par la recherche, la sensibilisation, la formation, etc.

    • Organisation

      L’Institut de recherche et d’autonomisation (IRE), une organisation indépendante, non partisane et à but non lucratif, est née de la communauté académique de Yogyakarta. L’IRE concentre ses activités sur la promotion de la démocratisation en renforçant l’initiative et la position critique des communautés, des États et du secteur privé. IRE a une vaste expérience dans l’aide et l’autonomisation communautaire. En outre, il fournit des contributions politiques aux niveaux infranational (district) et national (ministères et institutions nationales). IRE collabore avec diverses organisations locales, dans la région de Yogyakarta, Java ou en dehors de l’île de Java. À Yogyakarta, fief de l’Institut, IRE est activement impliqué dans diverses coalitions et consortia. Le réseau international a encore besoin de se développer, mais l’Institut accueille des chercheurs et des étudiants internationaux. Au cours de son établissement initial en 1994, l’IRE a dirigé un club d’étude pour discuter des problèmes sociaux et politiques, y compris de nouvelles publications sur le social et la politique. Depuis 1997, l’organisation élargit ses activités en tant qu’ONG en se concentrant sur la démocratisation et les questions sectorielles pour le développement de la communauté. L’IRE a participé au programme de démilitarisation, à la démocratisation, à l’autonomisation des populations autochtones et au développement économique local. Depuis l’année dernière, l’accent s’est déplacé davantage sur la démocratisation des villages, le développement économique local et l’aide villageoise par la recherche, la sensibilisation, la formation, etc.

    • Projet

      La loi numéro 6/2014 sur les Villages (loi villageoise) donne l’occasion au gouvernement et aux communautés villageoises de gérer leur village en fonction de leurs attentes, aspirations et intérêts, y compris leurs biens villageois (ressources économiques, humaines ressources naturelles). Malheureusement, trois ans après la mise en œuvre de la loi villageoise, plusieurs problèmes subsistent. La gouvernance non démocratique et inexplicable, non participative et non transparente, se poursuit dans de nombreux villages. De même, les ressources villageoises ne sont pas gérées de manière optimale par le manque de participation des groupes marginalisés villageois. Ce projet est dirigé vers une gouvernance participative et inclusive de la gestion des actifs locaux. Pour atteindre l’objectif susmentionné, le projet cible les groupes marginalisés existants dans le village (côté demande) et le gouvernement au niveau du village (côté offre). Les groupes marginalisés du village sont encouragés à être plus actifs dans le processus de budgétisation des villages et dans la gestion des ressources villageoises. Pendant ce temps, le gouvernement du village est soutenu pour être plus réceptif aux aspirations de la communauté villageoise, en particulier à leurs groupes marginalisés.

  • Projet

    La loi numéro 6/2014 sur les Villages (loi villageoise) donne l’occasion au gouvernement et aux communautés villageoises de gérer leur village en fonction de leurs attentes, aspirations et intérêts, y compris leurs biens villageois (ressources économiques, humaines ressources naturelles). Malheureusement, trois ans après la mise en œuvre de la loi villageoise, plusieurs problèmes subsistent. La gouvernance non démocratique et inexplicable, non participative et non transparente, se poursuit dans de nombreux villages. De même, les ressources villageoises ne sont pas gérées de manière optimale par le manque de participation des groupes marginalisés villageois. Ce projet est dirigé vers une gouvernance participative et inclusive de la gestion des actifs locaux. Pour atteindre l’objectif susmentionné, le projet cible les groupes marginalisés existants dans le village (côté demande) et le gouvernement au niveau du village (côté offre). Les groupes marginalisés du village sont encouragés à être plus actifs dans le processus de budgétisation des villages et dans la gestion des ressources villageoises. Pendant ce temps, le gouvernement du village est soutenu pour être plus réceptif aux aspirations de la communauté villageoise, en particulier à leurs groupes marginalisés.

  • Actualités

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation