Voice.Global website

  • Organisation

    Rencontre Africaine pour la Défense des Droits Universels Humains (RADDHO) est une organisation non gouvernementale fondée en avril 1990 à Dakar, Sénégal. RADDHO est une organisation de défense des droits de l’Homme très respectée qui jouit d’une relation forte et bien établie avec les décideurs politiques au niveau supérieur. RADDHO œuvre pour la défense et la protection des droits des victimes, leur fournissant une assistance juridique et judiciaire avec un accent particulier sur la protection des personnes et des groupes vulnérables. RADDHO fait du plaidoyer au niveau régional et international tout en référant des dossiers de violation de droits humains aux instances de suivi appropriées. Cette expérience a été développée grâce à l’engagement soutenu de RADDHO avec les institutions des Nations Unies, de l’Union africaine et de la CEDEAO.

    Sur ce projet, RADDHO travaille avec ONG Brittanique Anti-Slavery International qui agit en qualité de fournisseur d’assistance technique. Au Mali, le partenaire est ENDA et au Niger c’est l’Association Nigérienne pour le Traitement de la Délinquance et la Prévention du Crime.

    • Organisation

      Rencontre Africaine pour la Défense des Droits Universels Humains (RADDHO) est une organisation non gouvernementale fondée en avril 1990 à Dakar, Sénégal. RADDHO est une organisation de défense des droits de l’Homme très respectée qui jouit d’une relation forte et bien établie avec les décideurs politiques au niveau supérieur. RADDHO œuvre pour la défense et la protection des droits des victimes, leur fournissant une assistance juridique et judiciaire avec un accent particulier sur la protection des personnes et des groupes vulnérables. RADDHO fait du plaidoyer au niveau régional et international tout en référant des dossiers de violation de droits humains aux instances de suivi appropriées. Cette expérience a été développée grâce à l’engagement soutenu de RADDHO avec les institutions des Nations Unies, de l’Union africaine et de la CEDEAO.

      Sur ce projet, RADDHO travaille avec ONG Brittanique Anti-Slavery International qui agit en qualité de fournisseur d’assistance technique. Au Mali, le partenaire est ENDA et au Niger c’est l’Association Nigérienne pour le Traitement de la Délinquance et la Prévention du Crime.

    • Projet

      Le projet de RADDHO traite de la mendicité forcée par les enfants talibé/garibou, qui sont généralement des garçons âgés de 5 à 15 ans vivant dans des écoles coraniques résidentielles. Beaucoup sont obligés de mendier dans la rue pendant sept heures par jour et souffrent de mauvais traitements ou de négligence de leurs maîtres coraniques.

      Pour mettre fin à leur exploitation, RADDHO travaille au Sénégal ainsi qu’avec des partenaires au Niger et au Mali pour mieux comprendre la nature, les causes et la prévalence de la mendicité forcée des enfants et l’efficacité des interventions passées et en cours au Sénégal à travers une mise à jour des résultats de la recherche.

      L’objectif du projet est de renforcer la collaboration entre les organisations de défense des droits de l’Homme au Niger, au Sénégal et au Mali, qui travaillent sur les questions talibé/garibou afin d’être mieux outillées et de collaborer efficacement pour influencer positivement les décideurs au niveau national et niveau régional pour l’adoption de réponses fortes et coordonnées à la mendicité forcée des enfants.

      Avec la mise en œuvre de ce projet, les enfants talibé sont habilités à s’organiser, à s’engager avec les média et à participer efficacement au débat national et à faire entendre leur voix pour discuter de l’éradication de la mendicité forcée au Sénégal, au Niger et au Mali. Les meilleures pratiques sont partagées pour promouvoir les acquis accumulés au cours du projet et encourager l’adoption de réponses coordonnées.

  • Projet

    Le projet de RADDHO traite de la mendicité forcée par les enfants talibé/garibou, qui sont généralement des garçons âgés de 5 à 15 ans vivant dans des écoles coraniques résidentielles. Beaucoup sont obligés de mendier dans la rue pendant sept heures par jour et souffrent de mauvais traitements ou de négligence de leurs maîtres coraniques.

    Pour mettre fin à leur exploitation, RADDHO travaille au Sénégal ainsi qu’avec des partenaires au Niger et au Mali pour mieux comprendre la nature, les causes et la prévalence de la mendicité forcée des enfants et l’efficacité des interventions passées et en cours au Sénégal à travers une mise à jour des résultats de la recherche.

    L’objectif du projet est de renforcer la collaboration entre les organisations de défense des droits de l’Homme au Niger, au Sénégal et au Mali, qui travaillent sur les questions talibé/garibou afin d’être mieux outillées et de collaborer efficacement pour influencer positivement les décideurs au niveau national et niveau régional pour l’adoption de réponses fortes et coordonnées à la mendicité forcée des enfants.

    Avec la mise en œuvre de ce projet, les enfants talibé sont habilités à s’organiser, à s’engager avec les média et à participer efficacement au débat national et à faire entendre leur voix pour discuter de l’éradication de la mendicité forcée au Sénégal, au Niger et au Mali. Les meilleures pratiques sont partagées pour promouvoir les acquis accumulés au cours du projet et encourager l’adoption de réponses coordonnées.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation