Voice.Global website

  • Organisation

    Rumah Cemara est un CSO établi en Indonésie en 2003. Leur objectif principal est d’améliorer la qualité de vie des personnes clés, afin qu’elles puissent vivre sans stigmatisation ou discrimination, avoir un accès égal à des services de santé de qualité, être protégées par des lois fondées sur le droit et avoir des possibilités de développement. Les principaux bénéficiaires sont les personnes qui utilisent des drogues, les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, les transgenres, qui peuvent aussi être des travailleuses du sexe, des jeunes, des femmes, des enfants d’autres groupes marginalisés et des personnes vivant avec le VIH. Leurs principales activités consistent à mobiliser et à organiser des communautés de population clés, des campagnes, la création de centres de traitement, des cliniques mobiles de santé, le renforcement des capacités des institutions communautaires, des prestataires de services et des Organisations communautaires (OBC), ainsi que la promotion des réformes du secteur de la justice.

    Partenaire régional: MAMTA (Inde)

    Depuis 1990, MAMTA entreprend des initiatives visant à renforcer les capacités, à forger des partenariats, à créer des réseaux et des actions qui favorisent l’engagement politique et l’investissement dans la santé et les droits des personnes marginalisées. Aujourd’hui, elle mobilise la Communauté, renforce les systèmes de santé, les réseaux et mène des actions de plaidoyer en étroite collaboration avec le gouvernement et les systèmes de santé publique, la société civile, les établissements universitaires, le secteur des entreprises et la communauté en général. Elle dessert également la région d’Asie du Sud et du sud-est en tant que support technique dans le développement de logiciels et de contenus d’applications mobiles.

    • Organisation

      Rumah Cemara est un CSO établi en Indonésie en 2003. Leur objectif principal est d’améliorer la qualité de vie des personnes clés, afin qu’elles puissent vivre sans stigmatisation ou discrimination, avoir un accès égal à des services de santé de qualité, être protégées par des lois fondées sur le droit et avoir des possibilités de développement. Les principaux bénéficiaires sont les personnes qui utilisent des drogues, les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, les transgenres, qui peuvent aussi être des travailleuses du sexe, des jeunes, des femmes, des enfants d’autres groupes marginalisés et des personnes vivant avec le VIH. Leurs principales activités consistent à mobiliser et à organiser des communautés de population clés, des campagnes, la création de centres de traitement, des cliniques mobiles de santé, le renforcement des capacités des institutions communautaires, des prestataires de services et des Organisations communautaires (OBC), ainsi que la promotion des réformes du secteur de la justice.

      Partenaire régional: MAMTA (Inde)

      Depuis 1990, MAMTA entreprend des initiatives visant à renforcer les capacités, à forger des partenariats, à créer des réseaux et des actions qui favorisent l’engagement politique et l’investissement dans la santé et les droits des personnes marginalisées. Aujourd’hui, elle mobilise la Communauté, renforce les systèmes de santé, les réseaux et mène des actions de plaidoyer en étroite collaboration avec le gouvernement et les systèmes de santé publique, la société civile, les établissements universitaires, le secteur des entreprises et la communauté en général. Elle dessert également la région d’Asie du Sud et du sud-est en tant que support technique dans le développement de logiciels et de contenus d’applications mobiles.

    • Projet

      Ce projet s’appuie sur les succès de l’Institut de santé de la mère et de l’enfant en Inde, qui a contribué aux droits sexuels et reproductifs essentiels des jeunes par le biais du plaidoyer et des informations techniques pour concevoir et développer des centres de santé pour adolescents.

      L’intervention proposée consiste à développer une application mobile (en Bahasa) pour informer les jeunes tuteurs et les populations sur leurs droits dans l’obtention de services de santé en Indonésie. Cette application mènera également une étude expérimentale de conception pour comprendre les lacunes que les jeunes populations ont dans le système de santé.  Cette application facilitera la formation d’une plate-forme pour partager des cas pratiques auprès de décideurs politiques, identifier les besoins et améliorer l’accès aux soins de santé. Par conséquent, ce projet tente de répondre à la question de savoir si une application mobile peut améliorer les connaissances, réduire la stigmatisation, améliorer l’accès aux soins de santé puis identifier et répondra aux besoins de la population en matière de système de santé en Indonésie.

    • Apprentissage

      • L'application mobile proposée conduit-elle à une meilleure connaissance, à une réduction de l'auto-stigmatisation et à un meilleur accès aux soins de santé?
      • Cette application mobile est-elle utile pour identifier et répondre aux besoins de santé des populations?
  • Projet

    Ce projet s’appuie sur les succès de l’Institut de santé de la mère et de l’enfant en Inde, qui a contribué aux droits sexuels et reproductifs essentiels des jeunes par le biais du plaidoyer et des informations techniques pour concevoir et développer des centres de santé pour adolescents.

    L’intervention proposée consiste à développer une application mobile (en Bahasa) pour informer les jeunes tuteurs et les populations sur leurs droits dans l’obtention de services de santé en Indonésie. Cette application mènera également une étude expérimentale de conception pour comprendre les lacunes que les jeunes populations ont dans le système de santé.  Cette application facilitera la formation d’une plate-forme pour partager des cas pratiques auprès de décideurs politiques, identifier les besoins et améliorer l’accès aux soins de santé. Par conséquent, ce projet tente de répondre à la question de savoir si une application mobile peut améliorer les connaissances, réduire la stigmatisation, améliorer l’accès aux soins de santé puis identifier et répondra aux besoins de la population en matière de système de santé en Indonésie.

  • Apprentissage
    • L'application mobile proposée conduit-elle à une meilleure connaissance, à une réduction de l'auto-stigmatisation et à un meilleur accès aux soins de santé?
    • Cette application mobile est-elle utile pour identifier et répondre aux besoins de santé des populations?

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation