Voice.Global website

  • Organisation

    Rainbow Mirrors Uganda (RMU en anglais) est une organisation de jeunes trans femmes dirigée par des travailleuses du sexe. Elle vise à soutenir les jeunes travailleuses du sexe trans-femmes pour créer des programmes et influencer les politiques dans les domaines du genre, de la sexualité, de la santé et de l’éducation. RMU prévoit la réalisation des droits des personnes transgenres en leur donnant les moyens d’assumer des rôles de leadership et d’autonomisation économique pour faire face au calvaire du manque d´accès à l’ emploi qui a contraint de nombreuses personnes à recourir au travail du sexe. RMU est aussi active dans le domaine du plaidoyer pour un environnement politique favorable permettant de dissiper les préjugés de la société et les idées fausses au sujet de l´orientation sexuelle et l’identité de genre. RMU a créé des partenariats stratégiques avec des organisations de la société civile ayant des vues similaires et est donc membre du réseau des personnes les plus à risque, à savoir : Uganda Harm Reduction Network qui traite des questions de drogue, ainsi que le Réseau ougandais des jeunes vivant avec le VIH / SIDA.

    Vision : Une société dans laquelle la justice sociale inspire l´engagement communautaire et l’égalité des travailleuses du sexe trans-femmes, de telle sorte qu´elles soient épanouies, que leurs compétences en leadership soient améliorées et qu´elles soient libres de toutes les formes de discrimination.

    Mission : Promouvoir, protéger et faire avancer les droits humains des jeunes travailleuses du sexe trans femmes en encourageant le leadership, l´épanouissement personnel, économique et professionnel grâce à la collaboration, le renforcement de capacité, l’ inclusion dans tous les domaines, ainsi que dans les arts plastiques.

    • Organisation

      Rainbow Mirrors Uganda (RMU en anglais) est une organisation de jeunes trans femmes dirigée par des travailleuses du sexe. Elle vise à soutenir les jeunes travailleuses du sexe trans-femmes pour créer des programmes et influencer les politiques dans les domaines du genre, de la sexualité, de la santé et de l’éducation. RMU prévoit la réalisation des droits des personnes transgenres en leur donnant les moyens d’assumer des rôles de leadership et d’autonomisation économique pour faire face au calvaire du manque d´accès à l’ emploi qui a contraint de nombreuses personnes à recourir au travail du sexe. RMU est aussi active dans le domaine du plaidoyer pour un environnement politique favorable permettant de dissiper les préjugés de la société et les idées fausses au sujet de l´orientation sexuelle et l’identité de genre. RMU a créé des partenariats stratégiques avec des organisations de la société civile ayant des vues similaires et est donc membre du réseau des personnes les plus à risque, à savoir : Uganda Harm Reduction Network qui traite des questions de drogue, ainsi que le Réseau ougandais des jeunes vivant avec le VIH / SIDA.

      Vision : Une société dans laquelle la justice sociale inspire l´engagement communautaire et l’égalité des travailleuses du sexe trans-femmes, de telle sorte qu´elles soient épanouies, que leurs compétences en leadership soient améliorées et qu´elles soient libres de toutes les formes de discrimination.

      Mission : Promouvoir, protéger et faire avancer les droits humains des jeunes travailleuses du sexe trans femmes en encourageant le leadership, l´épanouissement personnel, économique et professionnel grâce à la collaboration, le renforcement de capacité, l’ inclusion dans tous les domaines, ainsi que dans les arts plastiques.

    • Projet

      Le projet Organisation communautaire des transgenres, travailleuses du sexe travaille à la réalisation de vastes effets multiplicateurs à travers des interventions pratiques qui autonomisent les femmes transgenres, les travailleuses du sexe transgenres pour garantir qu’elles puissent exercer leurs droits humains. Le projet renforce la capacité des femmes transgenres et des travailleuses du sexe transgenres à amplifier leurs voix afin que leurs connaissances soient partagées et prises en compte.

      Le projet réclame des changements nécessaires dans les lois, les politiques, les programmes et pratiques, pour mettre fin aux pratiques de violations des droits de l’ homme et des inégalités entre les sexes qui limitent l’accès à beaucoup de services répondant aux besoins des femmes transgenres travailleuses du sexe. Le projet sensibilise également sur les droits humains, les lois et les politiques grâce au rôle de leadership dans la santé positive, la dignité et la prévention chez les femmes transgenres.

      Cela crée des environnements sécurisés et des stratégies efficaces qui réduisent les violations des droits humains des femmes transgenres et leur offrent des services de grande qualité indépendamment de leur orientation sexuelle, de leurs lieux de résidence, de leur âge, de leurs professions ou de leurs modes de vie. Le projet offre une opportunité et des compétences aux femmes transgenres pour soutenir d’autres femmes transgenres à travers les systèmes de soutien par les parajuristes.

      Il garantit également une documentation sur les violations des droits des femmes transgenres et les travailleuses du sexe transgenres en Ouganda, tout en partageant les violations documentées afin de contribuer à une compréhension de ce que vivent les femmes transgenres et les transgenres, travailleuses du sexe à cause des lois pénalisantes.

  • Projet

    Le projet Organisation communautaire des transgenres, travailleuses du sexe travaille à la réalisation de vastes effets multiplicateurs à travers des interventions pratiques qui autonomisent les femmes transgenres, les travailleuses du sexe transgenres pour garantir qu’elles puissent exercer leurs droits humains. Le projet renforce la capacité des femmes transgenres et des travailleuses du sexe transgenres à amplifier leurs voix afin que leurs connaissances soient partagées et prises en compte.

    Le projet réclame des changements nécessaires dans les lois, les politiques, les programmes et pratiques, pour mettre fin aux pratiques de violations des droits de l’ homme et des inégalités entre les sexes qui limitent l’accès à beaucoup de services répondant aux besoins des femmes transgenres travailleuses du sexe. Le projet sensibilise également sur les droits humains, les lois et les politiques grâce au rôle de leadership dans la santé positive, la dignité et la prévention chez les femmes transgenres.

    Cela crée des environnements sécurisés et des stratégies efficaces qui réduisent les violations des droits humains des femmes transgenres et leur offrent des services de grande qualité indépendamment de leur orientation sexuelle, de leurs lieux de résidence, de leur âge, de leurs professions ou de leurs modes de vie. Le projet offre une opportunité et des compétences aux femmes transgenres pour soutenir d’autres femmes transgenres à travers les systèmes de soutien par les parajuristes.

    Il garantit également une documentation sur les violations des droits des femmes transgenres et les travailleuses du sexe transgenres en Ouganda, tout en partageant les violations documentées afin de contribuer à une compréhension de ce que vivent les femmes transgenres et les transgenres, travailleuses du sexe à cause des lois pénalisantes.

Dénonciateur

Voice s'engage à fournir un milieu rassurant remplis d'intégrité et de respect pour TOUS les personnes ainsi que pour les ressources financières.

Cliquez ici pour plus d'information sur notre politique et le processus de denonciation
Disclaimer